Le 13/12/2019

L'AS Sizun Le Tréhou, la valeur montante du district

90% des 56 seniors formés au club, l'AS Sizun Le Tréhou, 170 licenciés, est une équipe révélation de ce début de saison dans le district du Finistère. En réussissant un quasi sans-faute sur les deux premières équipes en D2 et D3 avec 17 victoires en 18 matchs, l'ASST imprime un rythme diabolique et effrené sur lequel aucun adversaire n'est capable de répondre pour le moment. En préparant soigneusement leur marche en avant en senior par une formation complète en jeunes, les Sizuniens réussissent un gros début de saison. En coupe de France, l'AS Brestoise (R2) avait bataillé jusqu'à la séance de pénaltys pour s'extraire de ce guêpier (2-2, TAB), tout comme Kersaint Plabennec en coupe de Bretagne (défaite aux pénaltys, D1). Cette cavalcade verte et noire ne contente pas de gagner, mais elle a fait du beau jeu son atout principal.

L'AS Sizun Le Tréhou, 17 victoires sur 18 matchs en équipe A et B senior en D2/D3.

Avançant sur les 30 ans de la fusion entre l'AS Sizun et Le Tréhou, l'ASST fait sensation dans cet élan singulier. Le terreau enrichi d'une formation maison avait déjà connu ses premières réussites en jeunes, avant d'éclater en senior. La victoire en coupe du Finistère U15 face au GJ Léonard (Roscoff/Santec/Plougoulm) mettait en avant la génération classe 2002 du club. Les U16, classe 2003/2004 jouent en première phase, une montée en R2 face à Plougonven. La classe 2001 avait déjà fait des étincelles en finissant premier ex-equo en finale du district Finistère U11, avec le Stade Brestois 29, et 9ème en club breton la même saison aux finales régionales.

De cette génération dorée, Mathieu Pouliquen s'illustrera avec Plabennec, en coupe Gambardella, face au Stade Rennais, ce week-end. Ce vent de fraîcheur en senior avec les Arthur Salaun, Sidney Guellec, Morgan Vallé, Corentin Guillou déferle maintenant en équipe première, entouré par les "anciens", Martial Bouget, le capitaine Benjamin Breton, Guillaume Cavalec ou Pierre-Jean David ou Cyril Gouriou en équipe réserve senior. 

Saint-Pol de Léon balayé 4-0, Plounéventer atomisé 6-1, deux équipes solides en D1, l'AS Sizun prépare également activement ses premières prises de contact à l'étage supérieur par les tours de coupe. L'an dernier, l'accession manquée en D1 s'est jouée sur les derniers matchs à Pont de Buis ou à Telgruc/Mer. Prenant la suite du charismatique, Henri Lavanant (12 ans à la tête du club), Christophe Guizouarn, arrivé de Plouisy dans les Côtes d'Armor, se dit ravi de sa première expérience en tant qu'entraîneur dans le Finistère. " Je retrouve l'esprit de Plouisy. On avait fait trois montées de suite de la D2 à la PH. Le groupe a beaucoup de qualité. Ce qui me plait est qu'on gagne nos matchs en proposant une qualité de jeu. Par rapport aux Côtes d'Armor, il y'a plus de talent dans le Finistère, au même niveau. Ca joue plus au football. L'objectif est clairement la D1, dans les 3/4 ans, la ligue".

A ses côtés, le président, Frédéric Charles, loue le côté famillial du club. "Sizun Le Tréhou est un club très familial. Il y'a une âme, une proximité directe et des jeunes qui sont vraiment attachés à leur territoire. Ils redescendent de Brest principalement pour les études aux entraînements et aux matchs. A l'extérieur, nous avons une trentaine de supporters qui assistent à nos matchs, une bonne centaine à domicile, même 200 à 300 spectateurs sur les gros matchs à enjeu".

Toutes ces générations à partir de la classe 2001 arrivent maintenant à niveau senior. Ayant eu d'excellents résultats en jeunes, l'ASST s'attend à de beaux jours en senior, avec une base encadrante qui fait de l'âme bienfaitrice du club, son atout principal.

Mentions légales